Dr Foulard Dermatologue


 

DERMATOLOGUE

Guide sur la médecine dermatologique

Enfant, notre peau est naturellement lisse et nette. De nos jours, de nombreuses jeunes filles d’une vingtaine d’années se plaignent de boutons et de points noirs. Plus l’âge avance, plus le risque de rencontrer des problèmes dermatologiques augmente. Les difficultés varient d’un niveau bénin à grave. Cependant, avec l’évolution de la dermatologie, de nombreux traitements ont vu le jour si bien que même les syndromes cancéreux peuvent être guéris. Prendre soin de son visage comme de son corps est nécessaire. Il est possible de s’assurer que la peau reste saine même à 50 ans. Voici donc un guide pour toutes les femmes qui souhaitent garder leur peau en pleine forme.

Les maladies de la peau fréquentes

La peau désigne la partie du corps humain en contact direct avec le milieu extérieur. De ce fait, elle s’expose à divers polluants qui peuvent l’abîmer facilement. Cela donne naissance à diverses pathologies, dont des dermatites. Si vous avez une peau fragile, le risque pour que vous attrapiez ces maladies s’avère probable. Cela ne signifie guère que ceux qui possèdent un derme peu sensible peuvent s’échapper à ces dangers. Plus vous vous exposez à l’environnement externe, plus l’état de vos couches cutanées se détériore.

Les problèmes dermatologiques peuvent également résulter de l’alimentation. Pauvres en antioxydants, vos plats peuvent favoriser l’oxydation des cellules cutanées. Cela conduit au phénomène de vieillissement rapide. Si vous consommez trop de menus grillés ou si vous buvez de l’alcool, sachez que cela ne fait qu’augmenter le risque de cancers cutanés. Les diététiciens, alliés incontournables des dermatologues, rappellent toujours la nécessité de consommer cinq fruits et légumes par jour pour garantir la santé.

Effectivement, la peau féminine, tout comme celle des hommes, est sujette à de nombreuses maladies. Entre autres, le psoriasis, l’acné et l’eczéma qui figurent parmi les plus connus. Bien qu’elles soient bénignes, elles sont réputées incurables. Pourtant, les recherches en dermatologie ont abouti à des résultats prometteurs.

Psoriasis

Cette maladie se caractérise par une kératinisation de la peau. Sous une couche blanche épaisse se trouvent des plaques rougeâtres. Elle est assimilée à un cancer de la peau. Non contagieuse, son évolution reste cependant imprévisible. Diagnostiquer le psoriasis et le traiter, c’est l’affaire d’une personne ayant suivi une formation spécifique. On parle bien évidemment d’un dermatologue.

Acné

Également connu sous le nom de la maladie du follicule pilo-sébacé, l’acné constitue le premier motif de consultation chez un dermatologue en France. À son origine, une surproduction de sébum provoque le bouchage de la glande sébacée. En plus d’une bonne hygiène de vie, l’acné se traite avec une application locale et un traitement général, dont la prise d’un antibiotique.

Eczéma de contact

Suite au contact avec un allergène, peu importe votre âge, vous pouvez tomber dans l’eczéma. Cette pathologie touche jusqu’à 20 % des Européens. Les allergènes se rencontrent essentiellement dans les tissus, les produits de soins et cosmétiques. Chacun doit donc savoir les substances auxquelles il est allergique. Se manifestant avec des vésicules cutanées et des démangeaisons, le traitement de l’eczéma consiste en l’application d’une pommade à base de cortisone.

Les complications des maladies dermatologiques

Si les allergies et les autres dermatites ne sont pas traitées à temps, le recours à l’hospitalisation sera fort probable. Toutefois, tout dépend de l’avis de votre médecin ou de votre dermatologue. En tout cas, le mieux que l’on puisse faire, c’est de consulter un professionnel de santé avant que le cas ne s’aggrave.

De la forme bénigne à la complication, une dermatite passe par plusieurs étapes, sauf pour certaines allergies. Ainsi, pour le psoriasis, dès que vous saisissez des plaques rouges sur votre peau sans que vous soyez piquée par un moustique, prenez la direction vers votre médecin. Le diagnostic médical permettra de mieux connaître la source du problème.

Un simple eczéma peut évoluer en une dermatose infectée. Ce dernier, lorsqu’il n’est pas traité, pourrait se transformer en un zona. Cette dernière marque le début d’un cancer, dont le traitement n’est plus du ressort d’une unité de médecine classique. Vous pourriez même être orientée vers une chirurgie cutanée.

Les astuces pour prendre soin de sa peau

Vous pourrez opter pour des cures prophylactiques. Les experts en dermatologie adhèrent à la théorie selon laquelle la prévention demeure le meilleur traitement.

Une bonne hygiène de la peau commence par le respect des pratiques en matière de lavage, gommage et autres traitements du derme. Si vous désirez un visage propre et hydraté, vous n’aurez pas besoin de le laver matin et soir. Au contraire, cela élimine les acariens sur votre peau qui vous rajeunissent la couche cutanée. Par ailleurs, pour une peau fragile, le choix du savon ou du produit nettoyant à utiliser reste crucial. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à demander le conseil de votre médecin.

Ensuite, pensez à bien équilibrer votre alimentation. Il faut prendre des produits riches en antioxydants, sans citer les fruits comme le citron et la pêche. En revanche, songez à diminuer l’apport en protéines et en graisses animales. Les huiles de friture ne doivent pas non plus être utilisées en excès. En effet, elles contiennent des acides gras trans, nocifs pour la santé.

La nécessité de consulter un dermatologue

Vous rendre dans une unité de soins dermatologiques ne vous fera cependant pas de mal. Au contraire, cela vous permet de vous rassurer quant à votre santé cutanée. Un tel espace médical prend en charge toutes sortes de dermatoses. Les personnels ont bénéficié d’une formation initiale correspondant à leur domaine : la dermatologie.

Si vous avez bien pris soin de votre peau, alors que vous rencontrez encore des problèmes en ce sens, votre unique option sera de demander un avis auprès d’un médecin dermatologue. Le spécialiste peut procédera à un examen clinique pour détecter les causes de la maladie. Cela offre la possibilité de bien déterminer le meilleur traitement.

La plupart du temps, nous faisons appel à l’automédication. Or, cela pourrait compliquer la situation. Sans être expert en dermatologie, vous risquez de prendre le mauvais médicament. Ainsi, au lieu d’être traité aisément par votre médecin traitant, ce dernier pourrait vous recommander une hospitalisation. Pire encore, certaines femmes ont tendance à se fier aux expériences de leurs collègues ou leurs proches, et pourtant, il s’agit d’une question de santé.

La prise en charge des patients en dermatologie clinique

Le meilleur endroit pour traiter les dermatoses se trouve chez un espace médical spécialisé en dermatologie. Formé pour maîtriser la prise en charge des patients atteints de ces maladies, le personnel du service ne se contente pas de l’administration des médicaments, mais il prodigue également des conseils pratiques. Si dans votre proximité, un tel centre de santé n’existe pas, vous pourrez vous rendre chez votre médecin.

Dès l’arrivée du patient chez le dermatologue, celui-ci commence par les consultations médicales. Si nécessaire, vous serez invitée à effectuer des analyses auprès d’un laboratoire. S’ensuit donc la décision quant au traitement. Avec ou sans hospitalisation, un suivi post-traitement doit être dispensé par le service de l’établissement. Dans le cas d’une chirurgie, un personnel spécialisé vous assiste tout au long du processus. Ainsi, vous bénéficierez d’un suivi postopératoire. Cela diffère essentiellement de la prise en charge moderne avec la médecine traditionnelle en plus de la précision dans le diagnostic de la maladie.